Equipe : Emilie, Emma et Roxane (enfin, ce qu’il en reste)

La journée se déroule le samedi 18 novembre, mais les évènements commencent le mardi 14 novembre …

Mardi 14 Novembre 14h32 :

«  Allo Tartine, je crois que j’ai attrapé un truc je ne sais pas si ça va le faire pour samedi »… bon après un remue-méninges tartinien, pas de remplacement possible.

Mercredi 15 novembre 17h12 :

Je prends la direction du médecin pour finir avec des médocs contre une pharyngite carabinée (plus de voix, certains diront que ça leur fera des vacances) et un début de double otite ! youhou !

Jeudi 16 novembre 16h24 :

Point intermédiaire, bon ça n’a pas empiré, ça tiendra, on continue le repos !

Vendredi 17 novembre 15h15 :

Vendredi, les tenues sont dispos ! je vais les récupérer pour que nous puissions arborer les couleurs du TOAC samedi… me voilà chez VSL pour tout checker et récupérer. Ce n’est pas si pire, sur 14 lots, il n’y a que 2 erreurs (oui les filles, vous serez 2 avec des lots incomplets repartis en commande… désolée !).

Retour à la maison, répartition des lots et hop sac préparé pour le lendemain. Côté fatigue, ça va (pas d’entrainement et pas de matches de la semaine) mais toujours pas trop trop de voix (d’un côté, on s’en fiche pour jouer).

Samedi 18 novembre : Jour J

8h00 : Hop, Emilie vient me rejoindre et nous devons aller récupérer Emma au métro.

8h10 : Emma récupérée go, go go ! Nous voilà parties pour quasi 3 heures de route, direction Tarnos !

8h12 : Emma dort. Nous papotons avec Emilie et faisons les matches en avance (pour moi : objectif, faire illusion et ne pas prendre 6 bulles… 2x3 !)

10h52 : Réveil d’Emma !

11h02 : arrivée à Tarnos mais fausse joie, un barrage de policiers nous oblige à faire un détour de 15 min pour rejoindre le club … oups !

11h20 : arrivée au club ou Elisabeth nous accueille avec des boissons chaudes (ça fait du bien à la gorge) ! et première nouvelle : Tarnos ont aligné une équipe B car leur numéro 1 est… enrhumée ! ah bah tiens ! du coup, nous regardons le match Christine « bip-bip » Gabarre contre leur numéro 3 (la maman de Bilkis !). Bon, changement de stratégie : je ne dois pas me fatiguer du tout contre Christine pour avoir tous mes moyens pour l’après-midi !

12h00 : nos pates au beurre et fromage rapé sont prêtes, nous nous attablons !

13h00 : en tenues !

13h30 : les muretaines ont finies de manger, nous allons pouvoir commencer, ah non, on fait les photos ! et voilà !

 

MURET vs. TOAC :

Match des 3 : Christine contre Roxane

Pas de surprise… je perds en 3-0 et surtout, je ne me suis pas fatiguée !

Match des 1 : Laure contre Emilie

Un beau match en perspective, deux belles techniques, c’est très joli à voir jouer. Emilie, qui est rentrée de 3 semaines de vacances, s’est entrainée toute la semaine pour assurer et le travail paye ! Le match est vraiment un régal… et la balle de match laisse tout le monde sans voix (pas que moi, hein !). Une balle lobbée de Laure qui meurt au fond du cours mais qui rebondit juste assez pour qu’Emilie nous place un petit coup de derrière les fagots et la balle va mourir contre le frontal… Personne ne l’avait vu venir celui-là ! Match Emilie !

Match des 2 : Anne-Sophie contre Emma

On motive Emma… nous lui prodiguons tous les conseils possibles… et elle gagne le premier 11-8. Bon Ok c’est pas très académique mais ça paye. Emma décide de changer un peu son jeu… raté, elle perd les deux suivant 8-11 8-11. Recoaching, Emma modifie son jeu et regagne 11-8. On peut dire que le match est équilibré ! Allez, plus qu’un…. Dernier set qui finit sur le score de 11-9 en faveur d’Anne-Sophie.

Bilan : Muret 2 – TOAC 1

Tarnos vs. TOAC :

Allez hop, on enchaîne avec la deuxième rencontre.

Match des 3 : Anne-Marie contre Roxane

Rapide échauffement, conseil pris auprès d’Emilie « je frappe ou je la fais courrir ? » réponse « frappe ». 1er jeu, 5 min, plan sans accroc 11-5 ! deuxième jeu, idem 11-5… on continue, troisième sur des roulettes 11-7 ! C’était pas très beau, il n’y avait pas d’échange, mais le but est atteint, je gagne 3-0, et sans fatigue !

Match des 2 : Elisabeth contre Emilie

 

Elisabeth rentre sur le terrain un peu fatiguée et peu sure d’elle. Elle a mal au bras et à la tete… Maeva nous confiera après qu’elle panique sur le terrain depuis quelques temps… donc, Emilie, reste concentrée, fait ton jeu propre et ne rentre pas dans le sien. C’est propre et appliqué 11-3 dans le premier. Ah zut, petite douleur dans la cuisse pour Emilie, elle adapte ses appuis et continu d’être précise 11-5 dans le 2ème. Elisabeth craque sur le terrain, c’est dur à voir mais Emilie, garde sa concentration et finit le boulot en 11-6 !

Match des 2 : Maëva contre Emma

La rencontre étant gagnée, pas de pression pour Emma… elle peut gérer et s’amuser ! ce qu’elle fait dans le premier set en le gagnant 11-5 ! Mais son adversaire cavale, et Emma est fatiguée de son marathon contre Anne-sophie. La rencontre bascule, et notre Emma flex multiplie les grands écarts pour remonter les balles, mais ça ne paye pas… Elle s’incline !

 Bilan : Tarnos 1 – TOAC 2

16h45 : un tour dans le sauna (on peut pas demander ça au papa Noël pour le TOAC ????), puis douche … une petit tournée (sans alcool pour la route) et décollage à 17h15 !

Arrivée à Toulouse prévue pour 20h15… la route se passe sans trop d’encombres (quelques petites nappes de brouillard) et nous voilà rentrées chez nous !

Merci les filles !

Hop, devant le match de rugby après le repas… enfin, un bien grand mot, je n’ai pas vu la fin de la première mi-temps :-)

Après 2 journées, dans la poule A le TOAC est 6ème sur 9 …

 Rox

 Donc on arrive à St Orens, bonne ambiance le sourire est là J

 

  • Premier match de nos numéro un !!  je peux vous dire qu’on a eu un match d’anthologie avec un suspens au max…..

Un régis énorme un Félin… de l’interception en veux-tu en voilà !!!! ….  suivi d’amorti mort de chez mort (même Adriana Karembeu n’aurait pas pu réanimer la balle !!)

On est à 4 balles de matchs pour Régis, 2 pour Alain et là le  Régis !!!  au moment où la pression était à son comble sur une énième balle de match !!! il nous sort un double murs inversé en retour de service et gagne le Match !!! éééééééééééééééénorme !!!

Je vous envoie la balle de match sur WhatsApp ;-)

 

BICA Alain (4D) paer contre Regis (4C) 3 à 2 =>  9-11 11-4 13-15 11-8 16-14

 

  • 2ième match le Nanar (c’est son premier de l’année !!) On voit un Nanar marathonien contre un trapu qui aussi n’as pas à rougir de sa condition physique….

De belle séance de parallèle … du devant du derrière….

Puis passage à vide pendant 2 set de Bernard mais un quatrième set sérieux de Nanar qu’il gagne

Et dernier set l’adversaire joue très propre et gagne !!

 

DEDIEU Dominique (4D ) gagne contre Nanar (5C) 3 à 2 9-11 11-4 11-1 12-14 11-6 

  • 3ième match de David

1er set bien maitrisé de David qui déplace bien sont adversaire

2ième 3ième set, trop de déchet et son adversaire reprend confiance et c’est lui qui déplace David dans tous les sens !!

4iéme accroché mais pas suffisant !!! dommage il y avait la place !! J

 

HASSELMANN Christophe (4D) gagne David (5C) 3 à 1 7-11 11-4 11-7 11-9

 

  • 4ième Match de Franck, pour faire simple très mauvais !!! pendant les 2 premiers sets, pas d’énergie/ pas de combat !!! mais putain que ça me gonfle !!!

3ième set bien mieux mais réveille trop tard !!! et il y avait largement  la place !!!

 

BENET Sebastien 5B gagne  Franck (5C) 3 à 0 !!!! 11-6 11-7 14-12

 

1ere défaite du TOAC2 !!! Snif snif :-)

 

Très bonne ambiance, bien reçu, 4 pizzas, 1 gâteau et de la bière et le tour est joué ( en prendre de la graine)

Bises

A+

Franck

Journée du 21 octobre 2017 - Dany – Tartine – Le Pin’s

Mais qu’étions-nous donc vraiment partis chercher ?

Vendredi 16 h 30 – RV au TOAC à objectif de la soirée : se recentrer, se concentrer avant cette journée incroyablement riche !

17 h à En route, nous comptions les minutes qui nous séparaient du Mojito salvateur, indispensable pour se mettre en « jambe » ! Trajet constructif et surtout nous permettant des mises à jour sur les cancans squashistiques.  Cette route, nous la connaissons, les sangliers traversant les champs en contrebas, les éoliennes, rien n’a changé. Si, peut être un truc, moins poétique, ils ont supprimé la sortie pour Carnon-plage, notre point de chute… non, plus justement, nous avons changé de véhicule (Note pour plus tard n°1 : mettre à jour le GPS).

20 h à …et 60 km supplémentaires (DE) plus tard, arrivée à NOTRE HOTEL, toujours le même, déjà nos petites habitudes. Il est par contre plus difficile à trouver cette année. Il a aussi été déplacé ? (Note pour plus tard n°2 : noter le nom de l’hôtel VRAIMENT). Bon choix : cette fois on est en face du « J », les 800 m à parcourir après la réunion tactique (LES MOJITOS en fait hein….), ne sont plus.

20 h 45 à Là, il est temps de commencer les choses sérieuses les filles (Note pour plus tard n°3 : penser à ne plus partir toutes les trois c’est très dangereux). Bon, on refait le monde (surtout notre PETIT MONDE). Quelques centaines d’éclats de rire plus tard, tapas et autres Caïpirnha, vins rouge et blanc… nous décidons de ne pas prendre de dessert, plutôt un petit café gourmand avec… un dernier mojito et il est maintenant minuit, l’heure d’aller se…. mettre à la recherche de la première géocache de Dany (Note pour plus tard n°4 : Tartine, ne pas toujours accepter les propositions tardives de Dany, Le Pin’s, penser à prendre des bottes de pêche). On va vous passer les détails, c’est peu interprétable.

1 h 15 du matin à Cette fois, il est temps de se mettre à la recherche de l’HOTEL, oui, celui qui change de place sans prévenir…

Kj*/-f à On est au lit, qui lui aussi bouge et se déplace, décidément…

4 h. 5h15. 7h. 8 h 30 à Le réveil. On saute du lit (Note pour plus tard n°5 : penser à mettre le téléphone à Dany et ses 1 000 notifications de nuit aux chiottes). On déjeune, on parle beaucoup moins, pour se concentrer dirons-nous ici, ça fait plus sérieux.

9 h 30 à Départ pour les choses sérieuses, TROIS GEOCACHES, le marché de Carnon et 8 km plus tard, nous prenons un der… autre verre sur le port et ENFIN, nous prenons la route de Baillargues pour le club qui nous accueille, rappelons-nous le tout début (le titre ?), c’est pour jouer au squash que nous avons fait le déplacement.

13 h 30 à Nous y sommes. Les filles ravies de nous retrouver, toujours aussi charmantes. Elles nous demandent si nous ne sommes pas trop fatiguées de notre route. NON, la route était parfaite. Là, elles doivent se dire que décidément la vie toulousaine ça fatigue… nous parlons tout de même de notre échauffement débuté la veille, histoire de les impressionner.

14 h à J’attaque le premier match contre Marie-Alixe. J’ai pris soin de la faire parler d’elle, histoire de voir à qui « ai-je l’honneur ». Elle vient de « la voile ». Elle a tout dit. Je vais « ramer » pour le coup. Les premières balles sont plutôt difficiles, même si Tartine et Dany ne cessent de répéter jeu après jeu que je peux, ce n’est pas facile. Elle court partout et elle est grande (pour moi surtout…). J’en viens à bout ! Pas facile.

Martine entre en jeu. Mireille, ça va pas être de la « tarte » (pardon Tartine, je ne pouvais pas la laisser passer celle-là). Martine se bat comme une sirène (c’est de circonstance, la mer n’est pas loin), elle fait de beaux services, des petites balles comme elle en a le secret. Ce ne sera pas suffisant. Tartine s’incline, mais si majestueusement.

Dany… notre Dany nationale ! Ce match promet du spectacle, Céline est une vraie puce. Pour sa part, Dany attaque en mangeant une banane (Note pour plus tard n°6 : ne plus laisser Dany seule devant un buffet avant un match…). Soyons certains que cette banane n’a pas été digérée (nous en reparlerons plus tard). Dany se bat comme un lion, elle insuffle l’envie de se battre celle-ci. Elle court, elle saute, mais comment fait-elle ? Ce secret, elle n’a pas encore pris la décision de nous le dévoiler, ce sera pour plus tard j’espère. Dany s’incline à son tour. P…. de banane.

15 h à Deuxième round. C’est reparti pour moi. Je dois dire que, sans mérite vraiment, je gagne Sylvie qui, on ne saura pas pourquoi, baisse les bras trop rapidement… pourtant, nous nous amusons sur ce court. Moi, je suis si étonnée que je vais finir par m’applaudir de cette prouesse sportivalcoolistique… comment puis-je encore courir ? Bon, ça c’est fait, j’en suis la première étonnée.

Martine rentre sur le court. Marie-Pierre, attention la classe, les chaussures assorties à la tenue. Elles sont vraiment charmantes ces « nanas » de Montpellier. Sans le savoir, nous partons pour cinq jeux… quelle horreur ce match, Tartine se déteste, on ne peut rien lui dire, elle sait qu’elle peut, nous encore plus. Un jeu Marie-Pierre, un jeu Tartine, un jeu Marie-Pierre, un jeu Tartine arrggggg quel suspens… Dany et moi n’en pouvons plus. Dernière pause, là on se met en colère, Tartine M…. quoi, tu sais que tu peux, faut te sortir les coups de la raquette maintenant ! Elle donne tout tout tout, elle ne lâchera rien, on y croira jusqu’au 12ème point de Marie-Pierre (Note n°7 pour plus tard : il faut absolument passer au Mojito Tartine, les Caipirinha ça pardonne pas).

Dernier match : APOTHEOSE. Dany, remontée comme jamais, banane digérée, son regard de braise en action, elle entre sur le court, prête à « démonter » Clem, la petite poupée de Montpellier. La tenue aussi impressionnante que la longueur de ses jambes parfaites, coiffure soignée, Clem est prête aussi. Dany, bandanas serré au front, que nous avons toute porté (on va pas parler de « la » bouteille du TOAC, la fameuse bouteille qui passe de bouche en bouche, c’est un « grigri »). Venons-en au fait : LE MATCH, celui qui sera à retenir, celui où Dany va, en cinq jeux, laisser tout le monde en haleine, de point en point, les spectateurs s’interrogent, mais qui est cette tigresse et ses deux fans qui crient à en perdre la voix ? Mais c’est NOTRE DANY NATIONALE. A chaque pause de jeu, elle sort en courant embrasser un petit jeune glané ça et là au bord des courts. Trop curieux, ils ne cessent de demander : qui est-ce ? Mais elle a quel âge ??? Dany ne répondra qu’aux plus rémérèrent, ceux qu’elle récompensera d’un baiser fougueux, avant de REfoncer sur le court. Elle remportera ce match en cinq jeux, il faut le répéter, 12-10 pour le dernier, avec une clameur bien méritée de ses comparses, mais de toute l’assemblée.

Quelle journée magique, quel week-end fantastique !

Pour répondre à la question de départ, nous dirons que nous cherchions… à lâcher prise : C’EST REUSSI, on en aurait presque oublié le sujet du déplacement, mais nous l’avons tout de même honoré.

Merci les filles.

Sophie

Journée du 21 octobre 2017 : Emilie, Emma, et… Roxane

Bon pour le compte-rendu, ça commence comme pour les filles de l’Elite :

Vendredi 16 h 30 – RV au TOAC à mais la pour le coup, c’est pour récupérer les clefs du bolide qui doit nous amener à bon port le lendemain. Oui nous aussi on va dans un endroit ou il y a la mer et un port… Bordeaux !

Samedi 00h04 : message d’Emilie «  oups, en faisant mon sac j’ai oublié de prendre mon bandeau, tu pourrais m’en ramener un ? ou une barrette ? » … 

Samedi 07h15 : je lis le message d’Emilie… « c’est bon je te prends ça ! »

Samedi 4h00 : Emilie arrive à Bordeaux et va se coucher … oulah, on dirait la suite de la journée des filles à Montpellier J

Samedi 8h30 : départ de Toulouse pour Emma et moi… Oui oui, Emma est à l’heure ! C’est parti pour 2h15 de route…enfin pas pour tout le monde, Emma n’en verra qu’une partie ! Ah la jeunesse !

Samedi 10h30 : Emilie et Emma sont réveillées. Après un rapide alignement, nous nous retrouverons au Club de Bordeaux vers 11h pour manger un peu avant notre match de 13h.

Samedi 11h : arrivée au club… nous allons pouvoir casser la croûte en attendant Emilie. Nous faisons le tour des équipes en présences : pour nous au programme l’équipe de Ty Squash (Vannes) et celle de Bordeaux.  Tiens, Axelle, la copine d’Emma joue finalement en 1 (et donc sera opposée à Emilie) et surprise, la numéro 3 est aussi 3C (comme moi…). Chouette,  je ne vais pas faire que de la figuration. Nous discutons un peu avec nos futures adversaires (très sympas les filles… elles viennent de Vannes avec 5 heures de route et les prochaines journées enchainent Biganos et Val de Reuil… elles vont voir du pays !!!).

Samedi 11h15 : mais ou est Emilie ??

Samedi 11h16 : Ah, la voilà ! sac à dos prêt pour son périple dans une contrée éloignée (mais, cela fera peut-être l’objet d’une photo dans la newsletter, qui sait !!!)

Samedi 12h30 : bon on se change et on s’échauffe ? allez… « ah zut, j’ai pas de chaussettes ! » Non non, c’est Emma cette fois qui a oublié qqchose… pas de pb, j’ai aussi cela dans mon sac ! Go pour un échauffement avec Emma et Emilie… eh beh… je sais pas si j’ai trop bien fait en fait… juste avant d’attaquer mon match je suis déjà écarlate…

Samedi 13h00 : Rencontre TOAC vs Vannes

Au programme : Roxane contre Aurélia, puis Emilie contre Axelle et enfin Emma contre Florence.

Pour mon match, comme dit précédemment, je suis déjà rouge (merci les filles pour l’échauffement … et les conseils techniques !).

Aurélia et moi nous amusons bien, et le plan commence à se sentir bon. Je gagne le premier set, puis le deuxième. Petit coaching des filles, et je leur dis que j’ai du mal à gagner mes matches et que c’est maintenant que ça va être compliqué… et j’avais raison… mais pour une fois je gagne en 3 jeux (avec le dernier à 12-10).

A tiens, les garçons du TOAC arrivent !

A Emilie, qui rencontre donc Axelle. Le match commence, et pour une raison inexpliquée (bon, OK, Emilie joue bien et ne fait pas de faute mais…) Axelle s’énerve et commet des fautes. Emilie remporte le premier jeu. Sur le papier, le coaching est simple : assurer son jeu, poser ses balles et ne pas faire de fautes… son adversaire n’est pas dans le match ! Emilie mène 2-0 et on attaque le 3ème jeu… Ah : rébellion de l’adversaire mais Emilie assure et sauve des balles de sets pour finalement s’imposer 13-11 dans le dernier.

Emma peut jouer sans pression. La victoire est assurée pour cette rencontre puisqu’on mène 2-0. Elle joue donc contre Florence (la coach d’Axelle). Mais Florence fatigue Emma qui finit son 2ème jeu exténuée. Malgré un sursaut d’orgueil, Emma perd son 3ème jeu 17-15 (quand mm !!).

Bilan : TOAC 2 – Vannes 1

Samedi 14h30 : en attendant notre prochaine rencontre (qui doit commencer vers 15h30) nous allons supporter les garçons… Après avoir bu un verre avec nos adversaires, de bien entendu !

Samedi 15h30 : on attaque contre Bordeaux.

Les matches seront donc Roxane contre Chloé, Emilie contre Ariane, Emma contre Sandra.

J’attaque en sachant que malgré le classement de Chloé (3C aussi) la réalité sur le terrain va être bien différente (apparemment c'est une constante des équipes bordelaises les pseudo-classements)… et je ne me trompe pas ! J’en prends une belle (j’ai même pas marqué 10 points sur les 3 jeux !!!!). Bon désolée les filles mais là, la marche était trop haute.

Emilie joue donc contre Ariane : elle est confiance… mais le premier jeu est serré. Ariane a fait des progrès et ne s’en laisse pas dire ! Heureusement, Emilie remporte le jeu.  Nous avons décelé une petite faille et en faisont part à Emilie : le plan se déroule sans accroc sur le 2ème jeu… beaucoup moins accroché que le premier. Ne reste qu’à conclure … un peu plus difficilement que sur le 2ème jeu mais le 3ème est pour Emilie…

Emma doit donc gagner son match pour que nous remportions la rencontre (c’était le plan en théorie).

Elle joue contre Sandra qui est « on fire » et défend toutes les balles. Elle est partout, partout partout : devant derrière à droite à gauche, partout ! Et Emma s’épuise en tentant d’épuiser son adversaire… Et malheureusement c’est une défaite pour le TOAC…

Bilan : TOAC 1 – Bordeaux 2

Voilà… la première journée de Nationale 2 se termine avec une victoire et une défaite (ceci dit, c’était le résultat attendu sur le papier mais pas dans cet ordre là …).

Nous prenons un verre avec Sandra la bordelaise et puis Emma et moi prenons la route pour rentrer…. Emilie reste sur place pour prendre son train direction… les vacances de 3 semaines (veinarde).

Prochaine journée… Tarnos !

1ère journée en équipe N3 au TOAC, je suis le bizu … Je me colle donc à ce premier CR de la saison. 


Comme d'habitude, RDV au TOAC à 9h30… pile ! ….. 
…. Sylvain, Steph et Seb sont à l'heure, j'arrive un peu à la bourre et pour me faire pardonner, j'arrive à fond et je gare la voiture au frein à main ! Pierre arrive ensuite, et pour lui pardon ou pas, c'est musique à fond et parking sur 2 roues !?! Le ton est donné… 
On est super motivé, et même si les équipes en face (Bordeaux Nord et Nantes) sont fortes, on se voit bien rapporter 2 matchs nuls, positifs avec un peu de chance. L'avenir nous donnera raison sur un point : nuls. 
Le voyage est long … très long … et pour cause, c'est moi qui conduis et il me reste 5 points, je récupère les 7 autres dans 4 mois si je suis irréprochable… alors c'est régulateur, Coyote et eau minérale … 
Je revois trop Steph qui trépignait en place arrière … il a jamais mis autant de temps pour faire Toulouse-Bordeaux ! 
Sinon , le voyage est un savant mélange de musique à fond et de blind-tests sur mon vieil Ipod d'adolescent … Sylvain, pourtant le plus jeune, répond particulièrement présent à ce jeu ! 
On arrive à Bordeaux toujours aussi motivés. 
Déjeuner sérieux à base de pâtes, puis on arrive au club. Toujours aussi sympa ce club, et plein de variétés de bières à la pression… mais c'est pour plus tard ! 


Place au jeu (enfin …) : 
1er match Nantes : 
Pierre joue HALBERSTADT (3A) en 4 : match peu brillant, mais gagné 3/0, Check ! 
Sylvain joue SABBE (assimilé 1N32) : match accroché, très plaisant, mais perdu au 5ème, ça c'est joué à rien, Sylvain sent bien qu'il est passé à côté d'une put… de belle perf ! Mais bon, 1N32 quand même… En tout cas pour l'équipe, il a plus que fait le boulot. 
Seb perd sans aucune option contre GALLENNE (2A37). 
Steph joue CORIGLIANO (2B) et tente une stratégie originale : rentrer dans le match après le 3ème jeu … il perd 3/0 ! 
1N, 2A, 2B, 3A : y'a du gros niveau quand même en N3… 
Pierre commence l'échauffement pour l'épreuve suivante … le bar ! 


Nous on reste sobre pour le second match : Bordeaux Nord 
Je vais jouer, enfin, avec mes copains, avec ce joli maillot du TOAC. Je suis bien, et le mec en face je le bas. Ça va être une belle journée quoi … mais … euh… en fait… toi le mec, tu sors, c'est Fabien qui va jouer en 4 finalement. Pardon ? GRIGNET en 4 ? Ah oui, du coup ça va pas être la même. Conscient que, même en forme, c'est mort, je me dis qu'il faut que je rapporte le maximum de points pour l'équipe. Je fais de mon mieux, en adoptant une très mauvaise stratégie, celle des FILLOUX, appelée aussi stratégie du chien fou ! Je cours partout, trop tôt, trop vite, trop loin, et je m'épuise vite, très vite, très très vite !! Je rapporte 17 points sur 3 jeux, ça aurait pu être pire. 
Sylvain joue PUYO (2D). Oui, cette année à Bordeaux Nord ils sont tous 2D… ils jouent tous 2B, mais ils sont tous 2D !! PUYO joue très bien, très très bien même, et après un match très accroché, bat notre corse préféré … il est mort ! 
Seb joue GAUDIN, et vexé de sa piètre prestation du matin, nous sort un match que seul un prof de salsa en activité pourrait sortir. Tu bosses plus chez RPCourtage ? Très beau match, pour nous tous tu avais gagné Seb… mais bon, perdu 3/2. 
Donc si on compte bien, ça fait déjà ... 3-0 pour Bordeaux… ça explique mieux pourquoi personne n'a vu le match de Steph … il parait qu'il a gagné. 
Mais si Steph, je l'ai vu ton match, j'ai été contraint de laisser ma bière pour t'arbitrer ! Steph gagne donc sans grande difficulté Colas AUDUC (classement ? ben 2D comme tout le monde …) en jouant nettement mieux que le matin. Je m'offre même un petit NO LET contre Steph (il aime pas trop çà en principe …) 
En résumé, on rapporte 0 points, façon Stade Toulousain 2016-2017 ! 
Du coup il nous reste la 3ème mi-temps pour oublier rapidement. 
Début de soirée très sympa au club, avec l'anniversaire de Loïc (le petit barbu sympa au bar ..), avant de rejoindre notre resto … et puis … 


Vivement la prochaine, et d'ici là … des pâtes, des pâtes et des pâtes … 

Bruno 
TOAC Squash